Etude de deux implants d’oreille moyenne : résultats audio-prothétiques, orthophoniques et satisfaction des patients.

Intervenants : Lefeuvre J, Ernst E, Mamelle E, Vormes E, Poncet-Wallet C, Frachet B

But de la présentation :

Evaluer l’efficacité de l’IOM, en alternative aux prothèses conventionnelles pour les pertes auditives mixtes et/ou neurosensorielles.

Matériel et Méthodes :

Cette étude rétrospective a été réalisée chez des patients en échec d’appareillage conventionnel, recevant un implant d’oreille moyenne : le MET semi-implantable ou le Carina entièrement implantable. Les implantations ont été réalisées sur un seul site entre avril 2001 et mai 2012.
Les caractéristiques des patients ont été recueillies ainsi que les données suivantes : moyenne des seuils d’audition, gain prothétique tonal et vocal (mesure du SRT), scores orthophoniques d’intelligibilité de la parole (triphonémiques de Lafon), localisation spatiale et évaluation du confort et de l’efficacité de l’IOM par rapport aux prothèses conventionnelles à l’aide d’une échelle visuelle analogique EVA (0 à10) et d’un questionnaire APHAB et ERSA.

Résultats :

19 patients (7 femmes et 12 hommes), de moyenne d’âge à l’implantation de 57±12,2 ans ;12 patients ont reçu un MET et 7 un Carina. La population de notre étude présentait une perte auditive moyenne à sévère, essentiellement dans les hautes fréquences. Les échecs d’appareillage conventionnel étaient principalement liés à des facteurs de complication (eczéma..) ou à une incompatibilité avec le style de vie. Le gain fonctionnel était similaire pour le MET et le Carina, avec une moyenne de 20 à 30 dB de 125 Hz à 4 kHz. Les seuils de compréhension à 50% passaient de 65 dBHL en moyenne en préopératoire à 30 dBHL pour le MET et 45 dBHL pour le Carina en post-opératoire, soit une amélioration du SRT respective de 35 et 20 dB. Les scores orthophoniques montraient également une amélioration significative. Les scores de confort et d’efficacité de l’EVA avec les IOM étaient améliorés dans les deux cas, de 2.2 points en moyenne par rapport à l’évaluation avec appareils conventionnels.
Enfin, 83% des patients de notre étude recommanderaient l’IOM et recommenceraient l’implantation.

Conclusion :

Notre étude met en évidence une amélioration significative de l’intelligibilité avec les implants MET et Carina. Les patients de notre étude sont satisfaits du confort et de l’efficacité de leur implant, et seraient prêts à refaire l’intervention. Pour les patients présentant une perte auditive neurosensorielle ou mixte modérée à sévère, les IOM constituent donc une alternative aux prothèses conventionnelles.

2019-01-31T11:08:41+00:00